Le Train des Pignes

Lancée par le Chemin de fer de Provence, le Train des Pignes est l’une des attractions phares de la visite d’Entrevaux. Opérationnelle uniquement pendant la saison estivale, cette ligne ferroviaire vieille de plus d’un siècle relie la ville de Nice à Digne-les-Bains. Elle offre donc l’occasion de découvrir autrement le village médiéval d’Entrevaux et ses environs.

Histoire et origtrain-des-pignes-steam-train-at-puget-theniers-stationine de la ligne de Train des Pignes

L’histoire de cette pittoresque ligne ferroviaire remonte au 17 août 1885 lorsque le Chemin de fer de Provence l’a cédée pour 99 ans à la compagnie des chemins de fer du sud de la France. Des années plus tard, cette dernière s’est trouvée à la tête d’un grand réseau de plus de 300 km qui s’étendent sur quatre départements français. Après des décennies de travaux dans des zones au relief difficile, une ligne complète reliant la ville de Nice à Digne-les-Bains a été inaugurée en août 1911.

Des anecdotes sur le nom « Train des Pignes »

Certaines personnes disent que le nom « Train des Pignes » viendrait des pignes que les voyageurs ramenaient en ville tous les dimanches. D’autres racontent que ce nom viendrait plutôt de la suie qui recouvrait les wagons d’une robe noire, les faisant ressembler à des marmites italiennes couramment appelées « les pignates ». Pour d’autres personnes encore, le train défile à une vitesse si faible que les passagers peuvent descendre pour ramasser des pignes sur les bas-côtés en cours de route. Enfin, on dit aussi que cette appellation viendrait d’un miracle qui aurait eu lieu une nuit de Noël. Selon la légende, une garde-barrière qui se trouvait seule avec son enfant malade était à court de bois de chauffage en ce moment-là. Compatissants, les cheminots d’un train de nuit s’arrêtèrent pour lui offrir du charbon. Depuis, à chaque fois que la locomotive manqua de combustible, les pommes des pins tombèrent directement dans la machine pour lui permettre de continuer son cheminement.

Leave a Reply