La cathédrale Notre Dame de l’Assomption d’Entrevaux

La cathédrale datant du XVIIe siècle implantée au cœur du village est l’une des principales attractions d’Entrevaux. Et elle en fait également la fierté.

Un mot d’histoire

Cette vieille bâtis
se médiévale éblouira les amoureux de vieilles pierres par le style gothique de son architecture et le baroque de sa décoration intérieure. Construite entre 1610 et 1627, elle fut la cathédrale de l’évêque de Glandèves lorsque celui-ci déménagea à Entrevaux. Elle devint alors la Cathédrale de Glandèves jusqu’garde-guerin-23405_w1000en 1790.

La décision de construire une cathédrale a été prise par l’évêque Octave Isnard en 1604. Les travaux ont duré plusieurs décennies, la décoration intérieure n’ayant été achevée que dans les années 1650. Le clocher quant à lui n’a été prêt que dans les années 1660. La cathédrale a probablement été inaugurée en 1627. Elle est aujourd’hui classée « monument historique ».

Description du bâtiment

Étant donné l’étroitesse du site où le bâtiment fut érigé et aussi les impératifs de défense du village, la cathédrale d’Entrevaux est orientée vers le nord-est. Elle mesure 40 mètres de long et 10 mètres de large. Sa hauteur sous voûte est de 14 mètres.

Elle dispose d’une seule nef avec trois travées. Elle n’a pas de chapelle latérale. La façade nord du bâtiment est aveugle tandis que celle du sud est ornée de trois vitraux. À noter que celui-ci est intégrée aux fortifications du village en 1692. D’ailleurs, son clocher crénelé a servi de tour de défense.

Un patrimoine d’une richesse exceptionnelle

La visite de la cathédrale d’Entrevaux est un vrai régal pour les yeux, surtout si vous êtes un amoureux de l’histoire et des objets antiques. Classé monument historique, le mobilier de la cathédrale d’Entrevaux comprend entre autres des objets du XVIIe siècle, un calice en or, 53 stalles de noyer sculpté, des plats de quête en cuivre, un orgue de Jean Eustache (classé monument historique) et une remarquable collection de tableaux anciens.

Leave a Reply